CAP Boucher

Sommaire

Mise à jour: 04/2021

1 Le métier

Métier artisanal par excellence, le boucher est un spécialiste de la viande. Il s’occupe de l’achat de viandes en gros pour la stocker et la préparer pour une mise en vente au détail dans un commerce. C’est un véritable professionnel qui possède non seulement des compétences techniques lui permettant de traiter les produitsbruts mais aussi des compétences commerciales pour présenter les produits et vendre aux clients.

Trois types de structures commerciales accueillent les bouchers : les grandes surfaces, types supermarché ou hypermarchés ; les boucheries artisanales, toujours présentes dans de nombreux centres villes de l’Hexagone ; et la restauration collective en cuisine.

La profession recrute mais n'arrive pas à combler ses besoins faute de candidats.

En savoir plus

 

2 Responsable formation

Formateur métier et référent formation  : Jean-Christophe BRETHES

  Formateur professionnel Boucherie, plus de 25 ans d'expérience en tant que Chef Boucher, Responsable de département boucherie.

3 Conditions d'accès à la formation et prérequis

4 Objectifs / Contenu de la formation

Objectif de la formation :

Obtention du CAP Boucher. Le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) est un diplôme professionnel national délivré par le Ministère de l'Education nationale.

Notre établissement a reçu l'habilitation du rectorat afin de mettre en oeuvre le contrôle en cours de formation (CCF) pour l'évaluation finale de cette formation.

Contenu de la formation :

Le plan de formation est conforme au réfrentiel diplome de l'éducation nationale disponible ici: Référentiel CAP Boucher

A - Enseignement professionnel

Travaux pratiques

Effectuer les opérations techniques de transformation des viandes et produits tripiers :

  • découper
  • séparer
  •  parer
  • éplucher
  • habiller une volaille
  • Mettre en œuvre les techniques de transformation : trancher, couper, hacher, effectuer un mélange simple 
  • Mettre en œuvre les techniques de finition : mettre en forme, barder, ficeler 

Technologie

  • La filière viande
  • Les équipements, matériels et outillages
  • Les produits et leurs transformations 
  • La commercialisation – La communication

Sciences appliquées

  •  Sciences appliquées à l’alimentation

  • Sciences appliquées à l’hygiène

  • Sciences appliquées à l’environnement professionnel

Gestion appliquée

  • Le contexte professionnel
  • L’insertion dans l’entreprise
  • Le salarié et l’entreprise
  • L’organisation de l’activité
  • L’entreprise, créatrice de richesse 

Prévention, santé environnement 

Le programme d'enseignement de prévention, santé environnement pour les classes préparatoires au certificat) d'aptitude professionnelle est défini par arrêté du  3 avril 2019 publiés au BO spécial n° 5 du 11 avril 2019.

Heures prévisionnelles :

MatièreDurée en H
Arts Appliqués20
EPS48
Français96
Histoire Géographie EMC48
Langue Vivante48
Mathématiques96
PSE40
Physique/Chimie46
Technologie 96
Travaux Pratiques196
Sciences Appliquées48
Gestion Appliquée48
SST8


B - Enseignement général 

 

Détail Enseignement général CAP

5 Durée de la formation

6 Modalités et délais d'accès

7 Financement / aides aux apprentis

Le coût fofaitaire annuel de la formation est de 6296 €, il est pris en charge pour l'apprenti et son représentant légal par les OPCO à travers le versement de la Taxe d'apprentissage par les entreprises.

8 Méthodes mobilisées

9 Modalités d'évaluations

En cours de formation : Mise en ligne d’un bulletin d’évaluation semestriel.

Suivi de l’assiduité à chaque cours (appel) disponible sur la plateforme numérique.

Obtention du diplome : 

Contrôle en cours de formation CCF  selon le  réglement d'examen de l'éducation nationale.

Le contrôle en cours de formation (CCF) est un mode d’évaluation des compétences et savoirs qui est pratiqué par les formateurs eux-mêmes, dans le cadre d’un examen réglementaire. Il s’agit d’évaluations pratiquées en cours de formation dans un cadre réglementé et contrôlé. Le CCF se pratique théoriquement à l’occasion de situations particulières, conformes aux pratiques habituelles de travail, organisées plusieurs fois au cours de la formation pour éva-luer des compétences et savoirs précis décrits par les textes réglementant l’examen.

Conservation de notes / Validation de blocs de compétences

10 Poursuite d'études

Ce CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an en MC (mention complémentaire) ou en 2 ans en bac professionnel ou en BP (brevet professionnel).

MC Employé traiteur

BP Boucher

BM Boucher charcutier traiteur

11 Réussite aux examens

Taux de réussite à l'examen 2020 : 100 %

Présentés à l'examen / Reçus : 6/6.

Cliquez pour Retrouver tous les indicateurs de résultats sur le site national inserjeunes