Formation Plombier (CAP MIS)

Sommaire

Mise à jour: 04/2021

1 Le métier

Le plombier monteur en installations sanitaires participe à toute une gamme de travaux du bâtiment. Ses activités sont diverses ; elles partent du compteur d’eau et vont de l’ installation de salles de bains à celle des équipements collectifs et industriels, sans oublier les piscines, fontaines, jets d’eau arrosages automatiques, traitements domestiques des eaux et protection d’incendie…

Tout en utilisant des techniques évolutives, le métier de plombier monteur en installations sanitaires garde un aspect pratique spécifique dans la mise en oeuvre de matériaux différents (cuivre, acier, inox…). Il travaille d’après le plan du maître d’oeuvre qui indique la répartition et l’emplacement des appareils ainsi que les parcours des canalisations. Il peut être amené à mettre lui-même au point des schémas d’installations à partir de ses propres relevés et des consignes reçues.
L’ouvrier qualifié repère les emplacements des conduites et des appareils, exécute les percements des différentes parois (murs, planchers et cloisons). Il façonne, assemble des canalisations et les raccorde aux appareils sanitaires. Il met en service l’installation. Il effectue des remises en état : fuites d’eau, réparation de robinets, remplacement d’appareils…

En savoir plus

2 Référent formation

Formateur métier et référent formation  : Jean PINHO

 

  Chef d'entreprise bâtiment, formation AFPA, plus de 20 ans d'expérience de terrain.

3 Conditions d'accès à la formation et prérequis

4 Objectifs / Contenu de la formation

Objectif de la formation :

Obtention du CAP Monteur en installations sanitaires (MIS). Le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) est un diplôme professionnel national délivré par le Ministère de l'Education nationale.

La délivrance du diplôme est conditionné par le passage d’un examen.

Contenu de la formation :

Le plan de formation est conforme au réfrentiel diplome de l'éducation nationale disponible ici: Référentiel CAP MIS

 

La formation s’organise autour d’un enseignement professionnel et général définis ci-dessous:

A - Enseignement professionnel

Travaux pratiques :

  • Réaliser l'implantation des appareils sanitaires et tuyauteries sur un plan
  • Réaliser des chapeaux de gendarme 
  • Réaliser un piquage sur tube cuivre
  • Réaliser et assembler un demi-chapeau de gendarme en cuivre
  • Placer les éléments de robinetterie d’un réseau individuel
  • Réaliser des cintres concentriques à chaud en cuivre
  • Réaliser un collage sur matériaux de synthèse (PVC, PVC C, etc.)
  • Réaliser un sertissage de raccord
  • Réaliser une soudo-brasure
  • Réaliser un piquage sur tube acier
  • Réaliser un filetage et un joint d’étanchéité
  • Réaliser des baïonnettes à froid et à chaud en cuivre
  • Protéger le chantier : balisage, signalisation, blindage…
  • Poser les bouches d'extraction, d'insufflation, les entrées d'air, …
  • Souder sur site des éléments de réseau (tous fluides)
  • Tracer des équipements
  • Tracer les réseaux

Technologie : 

  • Connaissance du monde professionnel

  • L’environnement de travail: le secteur du bâtiment
  • Les enjeux énergétiques et environnementaux l’éco-responsabilité
  • Les systèmes constructifs du bâtiment
  • La représentation graphique et numérique des ouvrages
  • La description et l’estimation des ouvrages
  • La communication technique
  •  Connaissances scientifiques et techniques

  • Notions de physique et de chimie appliquées
  • Les appareils et accessoires sanitaires
  • Les réseaux de distribution
  • Les réseaux d’évacuation et d’assainissement
  • Les systèmes d’une installation sanitaire
  • La ventilation des locaux
  • La mise en service d’une installation sanitaire
  • La maintenance d’une installation sanitaire

Prévention, santé environnement 

Le programme d'enseignement de prévention, santé environnement pour les classes préparatoires au certificat) d'aptitude professionnelle est défini par arrêté du  3 avril 2019 publiés au BO spécial n° 5 du 11 avril 2019.

B - Enseignement général 

 

Détail Enseignement général CAP

 

Heures prévisionnelles :

 

MatièreDurée en H
Arts Appliqués20
EPS48
Français96
Histoire Géographie EMC48
Langue Vivante24
Mathématiques96
PSE48
Physique/Chimie48
Technologie220
Travaux Pratiques192

 

5 Durée de la formation

6 Modalités et délais d'accès

7 Financement / aides aux apprentis

Le coût fofaitaire annuel de la formation est de 7500 €, il est pris en charge pour l'apprenti et son représentant légal par les OPCO à travers le versement de la Taxe d'apprentissage par les entreprises.

8 Méthodes mobilisées

9 Modalités d'évaluation

En cours de formation : Mise en ligne d’un bulletin d’évaluation semestriel.

Suivi de l’assiduité à chaque cours (appel) disponible sur la plateforme numérique.

En fin de formation : 

Examen terminal selon le  réglement d'examen de l'éducation nationale.

Conservation de notes / Validation de blocs de compétences

 

11 Réussite aux examens

Taux de réussite à l'examen 2020 : 100 %

Présentés à l'examen / Reçus : 2 / 2.

Cliquez pour Retrouver tous les indicateurs de résultats sur le site national inserjeunes