Formation Métallier Soudeur (CAP Serrurier métallier)

Sommaire

Mise à jour: 04/2021

1 Le métier

Le Serrurier métallier usine, ajuste et assemble les différentes parties d'un ouvrage métallique, puis l'installe et en assure l'entretien. Il/elle utilise des matériaux très divers (acier, aluminium, cuivre, laiton et leurs alliages...)

Lieu d'exercice

En atelier, le métallier assure la fabrication d'un ouvrage ou d'une de ses parties. Il analyse les dessins et la gamme de fabrication, choisit les moyens à mettre en œuvre, positionne la matière première, installe les outils, conduit l'usinage, réalise le montage-assemblage…
Sur chantier, il participe à la pose de l'ouvrage. Il exerce dans une spécialité du bâtiment, mais d'autres secteurs lui sont ouverts comme le mobilier ou la décoration

Activités professionnelles

Le serrurier métallier travaille les métaux ou des matériaux de synthèse et leur donne la forme voulue. Il peut produire toutes sortes d'ouvrages :
  • Menuiserie métallique : charpentes métalliques, cloisons, vérandas, escaliers, passerelles 
  • Construction métallique : ossature des bâtiments, ponts, pylônes 
  • Serrurerie : fermetures, serrures, portes blindées, gaines d'ascenseur, clôtures 
  • Mobilier, objets de décoration : ferronnerie d'art, ouvrages d'agencement
Pour mettre en œuvre une fabrication le titulaire du CAP doit être capable :
  • D’analyser le dossier technique : plans d'exécution, schémas, croquis, fiches fournisseurs,
  • De choisir les moyens, installer la matière et les outils de fabrication,
  • D’usiner les pièces, les mettre en forme par pliage, cintrage ou forgeage,
  • De souder : électrique à l’arc, oxyacétylénique, MIG, TIG
  • De réaliser le montage-assemblage de l'ouvrage, en soudant ou en utilisant vis, rivets, boulons ou colles.
Il peut aussi intervenir sur le chantier pour participer à la pose de l'ouvrage : charpentes, scellage des huisseries et des châssis métalliques.
Il utilise des outils à main comme l'enclume, le marteau, la pointe à tracer ou la lime mais aussi des machines, souvent programmables : tronçonneuse à disques, poinçonneuse, perceuse, appareils à souder.
 

2 Référent formation

Formateur métier et référent formation  : Jean-Pierre DANFLOUS

 

  Plus de 30 ans d'expérience  en tant que formateur

3 Conditions d'accès à la formation et prérequis

4 Objectifs /Contenu de la formation

Objectif de la formation :

Obtention du CAP Serrurier Metallier. Le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) est un diplôme professionnel national délivré par le Ministère de l'Education nationale.

La délivrance du diplôme est conditionné par le passage d’un examen.

Contenu de la formation :

Le plan de formation est conforme au réfrentiel diplome de l'éducation nationale disponible ici: Référentiel CAP Serrurier Metallier

La formation s’organise autour d’un enseignement professionnel et général définis ci-dessous:

A - Enseignement professionnel

Travaux pratiques :

PRÉPARATION 

FABRICATION 

  • Débits barre et tôle, mécaniques et thermiques (oxycoupage, plasma, etc.)

  • Usinages : traçage, grugeage, entaillage, ajustage, perçage, taraudage…

  • Conformation des barres et tôles : dressage, dégauchissage, cintrage, pliage, roulage, etc. 

  • Soudage : électrique à l’arc,à l'electrode enrobée, oxyacétylénique, MAG, MIG, TIG

  • Fabrication d’ouvrages en tubes creux et tubes profilés  

POSE – INSTALLATION 

MAINTENANCE ET RÉPARATION DES OUVRAGES 

Technologie :

  • LES INTERVENANTS 

  • L'EXPRESSION GRAPHIQUE  :Lecture de plan : plan de masse, de détail, coupes, vues, niveaux, altimétrie, nomenclature…

  • TYPES D'OUVRAGES 

  • LES LIAISONS

  • LES PROCÈDES ET LES MOYENS DE DÉBIT, D'USINAGE,DE CONFORMATION , DE SOUDAGE 

  • LES ASSEMBLAGES 

Prévention, santé environnement 

Le programme d'enseignement de prévention, santé environnement pour les classes préparatoires au certificat) d'aptitude professionnelle est défini par arrêté du  3 avril 2019 publiés au BO spécial n° 5 du 11 avril 2019.

Utilisation des échafaudages de pieds R408

  • Lister les risques et savoir les maîtriser.
  • Mettre en pratique les règles essentielles de montage et de démontage d’échafaudages.
  • Utiliser une notice de montage et les modes opératoires spécifiques au chantier
  • Connaître la législation et les responsabilités
  • Mettre en pratique les procédures de réception et de maintenance des échafaudages

B - Enseignement général 

Détail Enseignement général CAP

 

Heures prévisionnelles :

 

MatièreDurée en H
Arts Appliqués20
EPS46
Echafaudage R40824
Français94
Histoire Géographie EMC46
Langue Vivante24
Mathématiques94
PSE48
Physique/Chimie48
Technologie212
Travaux Pratiques184

 

5 Durée de la formation

6 Modalités et délais d'accès

7 Financement / aides aux apprentis

Le coût fofaitaire annuel de la formation est de 5999 €, il est pris en charge pour l'apprenti et son représentant légal par les OPCO à travers le versement de la Taxe d'apprentissage par les entreprises.

8 Méthodes mobilisées

9 Modalités d'évaluations

En cours de formation : Mise en ligne d’un bulletin d’évaluation semestriel.

Suivi de l’assiduité à chaque cours (appel) disponible sur la plateforme numérique.

En fin de formation : 

Examen terminal selon le  réglement d'examen de l'éducation nationale.

Conservation de notes / Validation de blocs de compétences

 

10 Poursuite d'études

Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an avec une mention complémentaire (MC) ou en 2 ans en bac professionnel ou en brevet professionnel (BP).

11 Réussite aux examens

Taux de réussite à l'examen 2020 : 80 %

Présentés à l'examen / Reçus : 5 / 4.

Cliquez pour Retrouver tous les indicateurs de résultats sur le site national inserjeunes