Formation Electricien Bâtiment (CAP Electricien)

Sommaire
1 Le métier
2 Référent formation
3 Conditions d'accès à la formation et prérequis
4 Objectifs / Plan de formation
5 Durée de la formation
6 Modalités et délais d'accès
7 Financement / aides aux apprentis
8 Méthodes mobilisées
9 Modalités d'évaluations
10 Poursuite d'études
11 Réussite aux examens

1 Le métier

 

Le-la titulaire de ce CAP intervient comme électricien-ne dans des secteurs très divers : entreprises d'installation électrique ou de construction de matériel électrique, entreprises de transport (SNCF, RATP), sociétés de maintenance, entreprises de distribution, services techniques des administrations.

Lieux d’exercice

Soucieux de sécurité, l'électricien installe, met en service, entretient et répare des ouvrages électriques et des réseaux de communication (pose de câbles informatiques, d'équipements de vidéosurveillance et de téléphonie). Le titulaire de ce CAP exerce son métier dans des entreprises de toutes tailles, dans l'ensemble des secteurs d'activités. Il intervient, sous la responsabilité d'un chargé de travaux, sur les installations de logements individuels ou collectifs, de bâtiments industriels, d'immeubles de bureaux, de réseaux de distribution d'énergie, etc.

Activités professionnelles

Pour distribuer l'électricité dans les bâtiments, l'électricien installateur pose des lignes de câbles auxquelles il raccorde les différents équipements électriques. Travaillant sur des chantiers de construction ou de rénovation, il coordonne ses activités avec celles des autres ouvriers. Après avoir étudié les plans et schémas qui concernant la pose des câbles, il repère le futur emplacement des disjoncteurs, tableaux ou armoires électriques. Il installe alors les canalisations et les supports, pose le réseau de câbles, implante les divers matériels (interrupteurs, prises de courant, appareils de chauffage) et effectue les raccordements nécessaires. Une fois ces travaux achevés, il procède à une série de tests pour vérifier que l'installation est bien conforme aux plans et schémas fournis dès le départ. Il participe à la mise en service en présence du client et du chef de chantier. Selon les chantiers, l'électricien peut assurer le câblage des liaisons informatiques ou de la téléphonie, installer et régler la vidéosurveillance, les systèmes d'alarme, la gestion du chauffage et de la climatisation.

En savoir plus

2 Référent formation

Formateur métier et référent formation  : Yann DEJONG

Chef d'entreprise bâtiment, formation AFPA, plus de 20 ans d'expérience de terrain.

 

3 Conditions d'accès à la formation et prérequis

4 Objectifs / Plan de formation

Objectif de la formation :

Obtention du CAP Electricien. Le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) est un diplôme professionnel national délivré par le Ministère de l'Education nationale.

Notre établissement a reçu l'habilitation du rectorat afin de mettre en oeuvre le contrôle en cours de formation (CCF) pour l'évaluation finale de cette formation.

Plan de formation :

Le plan de formation est conforme au réfrentiel diplome de l'éducation nationale disponible ici : Référentiel CAP Electricien

La formation s’organise autour d’un enseignement professionnel et général définis ci-dessous:

Matières professionnelles (Travaux Pratiques et Technologie)

Bloc 1 : Réalisation d’une installation

  • Fondamentaux
  • Chaîne d’énergie
  • Ressources et outils professionnels
  • Prévention – Santé – Environnement (PSE)
  • Gestes du métier d’électricien
  • Chaîne d’information
  • Communication

Bloc 2 : Mise en service d’une installation

  • Grandeurs électriques, mécaniques, dimensionnelles
  • Chaîne d’information
  • Valider le fonctionnement de l'installation
  • Communication

Bloc 3 : Maintenance d’une installation

  • Remplacement d’un matériel électrique
  • Communication

Prévention, santé environnement 

Le programme d'enseignement de prévention, santé environnement pour les classes préparatoires au certificat) d'aptitude professionnelle est défini par arrêté du  3 avril 2019 publiés au BO spécial n° 5 du 11 avril 2019.

B - Enseignement général 

Unité UG1 : Français et Histoire-Géographie -Enseignement moral et civique

Le programme d'enseignement de français pour les classes préparatoires au certificat) d'aptitude professionnelle est défini par arrêté du 3 avril 2019 publiés au BO spécial n° 5 du 11 avril 2019.

Le programme d'enseignement d'histoire-géographie pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle est défini par arrêté du 3 avril 2019 publiés au BO spécial n° 5 du 11 avril 2019.

Le programme d'enseignement moral et civique pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle est défini par arrêté du 3 avril 2019 publiés au BO spécial n° 5 du 11 avril 2019.

Unité UG2 : Mathématiques-sciences physiques et chimiques

Le programme d'enseignement de mathématiques et de sciences physiques et chimiques pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle est défini par arrêté du 3 avril 2019 publiés au BO spécial n° 5 du 11 avril 2019.

Unité UG3 : Éducation physique et sportive

Le programme d'enseignement d’éducation physique et sportive pour les classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle est défini par arrêté du 3 avril 2019 publié au BO spécial n°5 du 11 avril 2019.

Heures prévisionnelles :

 

MatièreDurée en H
Arts Appliqués20
EPS48
  
Français96
Histoire Géographie EMC48
Langue Vivante24
Mathématiques96
PSE48
Physique/Chimie48
Technologie220
Travaux Pratiques192

5 Durée de la formation

6 Modalités et délais d'accès

7 Financement / aides aux apprentis

8 Méthodes mobilisées

9 Modalités d'évaluations

En cours de formation : Mise en ligne d’un bulletin d’évaluation semestriel.

Suivi de l’assiduité à chaque cours (appel) disponible sur la plateforme numérique.

Contrôle en cours de formation (CCF)  selon le  réglement d'examen de l'éducation nationale.

Le contrôle en cours de formation (CCF) est un mode d’évaluation des compétences et savoirs qui est pratiqué par les formateurs eux-mêmes, dans le cadre d’un examen réglementaire. Il s’agit d’évaluations pratiquées en cours de formation dans un cadre réglementé et contrôlé. Le CCF se pratique théoriquement à l’occasion de situations particulières, conformes aux pratiques habituelles de travail, organisées plusieurs fois au cours de la formation pour éva-luer des compétences et savoirs précis décrits par les textes réglementant l’examen.

11 Réussite aux examens

Taux de réussite à l'examen 2020 : 83 %